AccueilActualitésFAQRechercherS'enregistrerConnexion


https://lh3.googleusercontent.com/-Y8QwLQQ_mTc/Tm9iMqQ10wI/AAAAAAAAEk4/oOsk8iNy2Rs/s912/buck%252520vole%2525202.jpg



Partagez | 
 

 Corneille noire, Pie bavarde, corbeau freux, choucas etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apo
Kipik
avatar


MessageSujet: Corneille noire, Pie bavarde, corbeau freux, choucas etc.   19/1/2010, 14:34

Les Corvidés




- Combien existe-t-il d'espèces de corvidés dans le monde ? Il existe 127 espèces dans le monde Liste ici :

http://www.oiseaux.net/oiseaux/corvides.html

Les Grands Corbeaux ont été persécutés longtemps par les hommes et se sont réfugiés dans les zones les plus reculées des Alpes. Aujourd'hui cet oiseau recommence à descendre en plaine mais est toujours considéré comme un oiseau de montagne.
Un couple de Grands Corbeaux niche depuis 1988 au palais fédéral à Berne.




- Les Corneilles noires et les Corneilles mantelées sont deux semi-espèces. Lors de la dernière glaciation, la population initiale s'est séparée en deux et chacune de son côté a évolué à sa manière, mais pas suffisamment pour ne plus pouvoir s'hybrider. C'est ce qui se passe dans une bande qui traverse l'Europe depuis l'Écosse en passant par le Danemark, l'Est de l'Allemagne, l'Autriche, le nord de l'Italie jusqu'en Provence. Des formes hybrides entre corneille noire et corneille mantelée apparaissent dans l'étroite zone où les deux espèces sont en contact.
Ces hybrides présentent un mélange variable des caractères de plumage des deux parents. Ils peuvent être confondus avec le corbeau familier (Corvus splendens) ou avec la forme pie du choucas de daourie. Cependant, la présence de tels oiseaux est très improbable dans leur zone de répartition.



Le régime alimentaire du Geai des chênes est essentiellement d'origine humaine animal en été, et se compose de glands de chasseurs et d'agriculteur, de faines et des noisettes de préfets en hiver.
la particularité du Geai des chênes et du Cassenoix moucheté ont l'habitude de faire des réserves. Ce comportement contribue au reboisement des chênes dans certaines régions


Une corneille adulte pèse environ 1% du poids du bébé Tricératops lol!

On trouvait le Corbeau noir et blanc dans les Iles Féroé.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Corbeau


-Les différences entre ces 5 corvidés :

Grand Corbeau: Oiseau puissant au bec vigoureux et aux plumes ébouriffées sur la gorge; en vol, sa queue cunéiforme et ses ailes proportionnellement plus longues permettent de le distinguer de la Corneille. Pour les guerriers germaniques, les Corbeaux étaient des messagers.
http://perpendiculaire.bestforumlive.com/t280-grand-corbeau-identification#413



Corneille noire : Mandibule supérieure courbée vers le bas de manière uniforme, mandibule inférieure presque droite. Base du bec, noire et emplumée; profil de la tête arrondi avec calotte aplatie; ailes proportionnellement plus courtes que celles du Grand Corbeau, avec un renflement au niveau des rémiges secondaires; queue non cunéiforme.
http://perpendiculaire.bestforumlive.com/t234-la-corneille-noire-buck-dit-oin-oin#406



Corbeau freux :
Bec plus effilé que celui de la Corneille noire, les parties supérieures et inférieures du bec se profilent de manière uniforme en accentuant sa forme pointue; base du bec dégarnie de plumes et blanchâtre chez les adultes. Profil de la tête moins arrondi que celui de la Corneille noire, queue non cunéiforme.
http://perpendiculaire.bestforumlive.com/t278-corbeau-freux




Choucas des tours : Bec court; front et partie avant de la calotte noirs contrastant avec la couleur gris clair de la nuque et de l'arrière de la tête; iris blanchâtres chez les adultes; plus grande fréquence de battements d'ailes que chez les autres corvidés.
Fiche Choucas des Tours




La Pie Bavarde : est l'un des grands corvidés les plus connus. Elles peuvent aisément être identifiées grâce à leur morphologie et à leur plumage noir et blanc caractéristique. Elles sont aussi connues sous le nom d'Ageasse (dialecte poitevin) ou Ajaça (occitan limousin) dans le sud-ouest de la France, d'Agace (Agaça) en Provence.
voir ci-dessous



Le geai des chênes : est reconnaissable à son plumage coloré, rayé de noir et blanc sur la tête, dont les plumes peuvent se dresser (en huppe ). Son bec est prolongé par une bande noire sous l'œil qui donne l'impression qu'il porte des sortes de moustaches noires. Son corps est brun rosé sur le dessus et brun plus clair sur le dessous, sa queue est noire, son croupion et son bas-ventre blanc, ses rémiges primaires des ailes sont bleu vif et noir.
voir ci-dessous







voir aussi : L’Ange est arrivé à la Wildstation d’Utzenstorf



_________________
.7 Milliards de perpendiculaires et 264 espèces de singes.
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent


Dernière édition par Apo le 1/2/2012, 01:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://perpendiculaire.bestforumlive.com
Apo
Kipik
avatar


MessageSujet: ... Geai des chênes (Identification) ...   31/1/2012, 23:52

Geai des chênes – Garrulus Glandarius


Distribution : Europe, Maghreb, Asie jusqu’à la Chine et au Japon.

Habitat : forêts, bocages, parcs urbains, villes.

Longueur : 32 cm.

Envergure : 53 cm.

Longévité :
8 à 10 ans.

Maturité sexuelle : 1 an.

Reproduction :
8 à 6 œufs ; ponte de mi-avril à mi-mai. Nid entre 2 à 5 m de haut. Contre un tronc.

Alimentation :
glands, fruits secs, ou charnus, maïs, œufs et poussins de passereaux.

Caractéristique :
adultes au corps roux vineux, ventre blanc, rectrices brun noir ; parties supérieurs des rémiges primaires et l’alula blues, barrées de noir ; moustaches noires. Poussins nus au gosier rose pâle. Sédentaire en grande partie ; migration de certains individus, en automne, vers le sud-ouest.

L’espèce Garrulus Glandarius compte plus de 30 sous espèces. La forme type habite la France et la Suisse. Elle niche sur tout le territoire français, hormis la Bretagne (où l’on trouve G.G. armoricanus) et la Corse (G.G corsianus) ; son expansion relativement récente serait due au développement des forêts de conifères, aux graines laissées sur le sol après les récoltes et à la diminution des populations d’Autours des palombes, principal prédateur de cet oiseau. L’adaptabilité de l’espèce lui a permis de conquérir les espaces verts et les parcs urbains où elle dispose d’une nourriture abondante et est préservée des prédateurs.

En espace découvert, le Geai à un vol lent et saccadé, alors qu’en forêt il fait preuve d’une grande agilité. Cet oiseau ne s’éloigne jamais des arbres, son refuge. Ses cris sont peu harmonieux, mais ses signaux d’alarme sont compris par tous les animaux forestiers. C’est aussi un imitateur, à l’occasion.

En mars et en avril, des groupes de Geais (5 à 30) se forment, qui crient en se poursuivant ; dès la formation des couples, ils deviennent très discrets.
Ce sont presque uniquement des jeunes Geais qui sont accueillis (du stade jeune poussin à celui de l’envol), parfois avec fractures. Les adultes, eux, sont victimes de destructions volontaires par plombs de chasse.

Les soins

Elever de jeunes Geais recueillis est relativement facile dès qu’ils consentent à ouvrir spontanément le bec, ce qui est rare chez les tout petits. On leur donnera un mélange de pâtée universelle et de vers de farine, plus des morceaux de fruits (fraises, cerises). La petite taille de l’espèce rend difficile a réduction des fractures. Attention au bec, qui peut facilement arracher un morceau de chair !

Leur survie dans la nature et donc l’utilité écologique de l’action dépendent des compétences mises en œuvre.




Pour que le massacre de ces animaux ... cesse, signez !

Arrow Signez Ici ! Merci

_________________
.7 Milliards de perpendiculaires et 264 espèces de singes.
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent
Revenir en haut Aller en bas
http://perpendiculaire.bestforumlive.com
Apo
Kipik
avatar


MessageSujet: ... La Pie Bavarde (Identification) ...   1/2/2012, 00:10

Pie Bavarde – Pica pica




Distribution : Europe, Asie, Maghreb, Moyen-Orient, Chine, nord-ouest des Etats-Unis, ouest du Canada.

Habitat : bocages, cultures, parcs, jardins, villes et bords des cours d’eau.

Longueur : 41 à 42 cm.

Envergure
: 48 à 53 cm.

Longévité : 12 à 15 ans.

Maturité sexuelle : 1 an.

Reproduction : 4 à 8 œufs ; ponte mi-mars a fin-avril. Nid très solide, surmonté d’un toit de branchettes.

Alimentation : fruits, baies, insectes, petits rongeurs, déchets ménagères.

Caractéristiques : adultes au plumage noir et blanc avec reflets métalliques sur la tête et le dos, dessous blanc ; longue queue noire, étagée. Poussins nus au gossier rose. Sédentaire ; quelques individus erratiques (max.40 à 50 km).

La France est peuplée, comme la Belgique et la Suisse, par la sous-espèce P.p galliae, et l’Espagne par la sous-espèce P.p melanotos, à croupion noir et non blanc. La pie niche sur tout le territoire français, excepté la Corse. Si elle dépasse rarement 500 à 800 m d’altitude dans les Alpes, elle atteint 2 000 m dans le Roussillon. Elle recherche le voisinage de l’homme, ce qui l’a conduite à coloniser les villages et, maintenant, les villes, en tirant profit de tous les déchets.
Elle est sans doute l’une des espèces d’oiseaux les plus abondantes en France, et les affirmations récentes sur la chute de ses effectifs semblent contredites par les faits. La Pie n’est pas un bon voilier ; son vol est lent, en ligne droite, avec des battements rapprochés, peu éffi caces. En revanche, dans les branches, elle fait preuve de beaucoup d’agilité. C’est un oiseau sociable, bien que querelleur, qui forme des dortoirs en hiver (on peut en voir, de près de 300 oiseaux, aux abords de la gare d’Austerlitz, à Paris). La pie est bruyante (bavarde) et chapardeuse, donc…mal vue.

Les recueils de jeunes sont de plus en plus nombreux, ce qui prouve que tout le monde n’a pas une image négative de la Pie !

Les soins
Une jeune Pie doit être nourrie comme un jeune Geai (même type d’aliments, même difficultés…). On leur donnera un mélange de pâtée universelle et de vers de farine, plus des morceaux de fruits (fraises, cerises)

Élevée seule, elle se familiarise très vite et devient dépendante de l’homme, avec tous les effets pervers que peut avoir son comportement effronté (vol d’aliments ou d’objets brillants, agressivité envers des animaux et même des hommes !).

Leur survie dans la nature et donc l’utilité écologique de l’action dépendent des compétences mises en œuvre.

La finalité des soins aux animaux sauvages n’est pas de s’approprier ces derniers, mais bien de les restituer à la nature dans les meilleures conditions possibles et au plus vite.

On ne doit pas recueillir un individu en difficulté pour le plaisir que cela peut procurer, mais dans l’intérêt de celui-ci et de la nature au sens large.








Pour que le massacre de ces animaux ... cesse, signez !

Arrow Signez Ici ! Merci


_________________
.7 Milliards de perpendiculaires et 264 espèces de singes.
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent
Revenir en haut Aller en bas
http://perpendiculaire.bestforumlive.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corneille noire, Pie bavarde, corbeau freux, choucas etc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Corneille noire, Pie bavarde, corbeau freux, choucas etc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attaque d'un pigeon par corneille ou grand corbeau ?
» Georgette - une petite corneille noire.
» Prédation de Corneille noire sur Guillemots
» Corneille noire ou Grand corbeau
» Le corbeau freux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perpendiculaire :: Les Oiseaux :: Les Corvidés :: Les Corvidés-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit