AccueilActualitésFAQRechercherS'enregistrerConnexion


https://lh3.googleusercontent.com/-Y8QwLQQ_mTc/Tm9iMqQ10wI/AAAAAAAAEk4/oOsk8iNy2Rs/s912/buck%252520vole%2525202.jpg



Partagez | 
 

 oiseaux nicheurs disparus ou menacés d'extinction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apo
Kipik
avatar


MessageSujet: oiseaux nicheurs disparus ou menacés d'extinction   15/2/2012, 18:21

Biodiversité en Ile De France : oiseaux nicheurs disparus ou menacés d'extinction
PARIS - La bécassine des marais et le butor étoilé ont déjà disparu des paysages d'Ile-de-France et la fauvette pitchou risque de subir le même sort, selon la première liste rouge régionale des oiseaux nicheurs, publiée mercredi et qui recense 39 espèces menacées, soit une sur quatre.

Au total 178 espèces d'oiseaux nicheurs, c'est-à-dire qui se reproduisent en Ile-de-France depuis 1950 au moins, ont été étudiées selon les critères dictés par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Cela a permis de découvrir que dix ont déjà disparu, quatorze sont en danger critique d'extinction, sept en danger et dix-huit considérées comme vulnérables.

Au total ce sont 39 espèces qui sont menacées soit un peu plus d'une sur quatre, a expliqué Julien Birard de l'association Naturparif, membre de l'équipe qui a participé avec des experts du Muséum national d'histoire naturelle à l'élaboration de cette première liste rouge pour les oiseaux nicheurs de la région.

Parmi les espèces disparues, la liste énumère la bécassine des marais, le butor étoilé ou le râle des genêts. Dans les oiseaux en danger critique d'extinction, on trouve la sarcelle d'été, le busard cendré et le guêpier d'Europe, et parmi ceux en danger figurent le cochevis huppé, le phragmite des joncs et la fauvette pitchou. L'alouette lulu et le gobemouche noir ont été recensés dans les espèces vulnérables.

A Paris, le moineau friquet a complètement disparu et pour le choucas des tours, qui ressemble à une petite corneille, il ne reste que deux couples alors qu'il y en avait encore toute une colonie il y a trente ans, a précisé Julien Birard.

Sur les dix espèces d'oiseaux nicheurs éteintes lors des 50 dernières années en Ile-de-France six dépendaient des espaces ruraux agricoles. Actuellement une espèce sur cinq, de celles vivant en milieux agricoles, est à deux doigts de tomber dans la catégorie menacée de disparition , a souligné Grégoire Loïs, expert de Naturparif.

Coquille fragile

Rappelant que la moitié du territoire de l'Ile-de-France est constituée de terres agricoles, la productivité accrue de l'agriculture avec une hausse considérable des produits chimiques a fortement contribué à la disparition de ces espèces d'oiseaux nicheurs, a-t-il ajouté.

L'utilisation massive des pesticides a particulièrement frappé les oiseaux insectivores, selon lui. Dans le cas du faucon pélerin, par exemple, la présence d'insecticide DDT dans les organes digestifs des petits rongeurs a provoqué un amincissement de la coquille des oeufs des femelles de cette espèce. Elle était tellement fine que lorsque les femelles voulaient couver elles écrasaient leurs oeufs, a-t-il expliqué.

Les quatre autres espèces disparues dans la région étaient des oiseaux vivant en zones humides, espaces qui ont vu leur surface divisée par deux en un siècle, a précisé l'expert.

Longtemps considérées comme des zones inutiles et à fort potentiel de bactéries et autres nuisances on commence à prendre conscience de leur importance pour la biodiversité, selon Jean-Philippe Siblet du Muséum National d'histoire naturelle. C'est aussi le cas des berges de rivières et fleuves fortement aménagées ces dernières années, a-t-il insisté. Par exemple les roselières (espaces où poussent les roseaux) ne s'établissent que sur des berges en pente douce et ce sont des endroits propices à une avifaune particulière, a-t-il rappelé.

Une lueur d'espoir est cependant permise : le martin-pêcheur et le faucon pèlerin nichent à nouveau dans la capitale, selon les ornithologues. Le faucon pèlerin, éteint à Paris il y a 15 ans, revient dans les terrains de la Petite ceinture, à Beaugrenelle et à la Défense (...) entre autre attiré par la masse de pigeons disponibles, une de ses proies favorites, selon Julien Briard.


(©AFP / 15 février 2012 14h23)

_________________
.7 Milliards de perpendiculaires et 264 espèces de singes.
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent
Revenir en haut Aller en bas
http://perpendiculaire.bestforumlive.com
 
oiseaux nicheurs disparus ou menacés d'extinction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Altas des oiseaux nicheurs du québec
» Les oiseaux nicheurs recensés à Porquerolles
» Bagnères-de-Bigorre. «Atlas des oiseaux nicheurs» s'envole
» Carré atlas
» Moineau domestique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perpendiculaire :: Les Oiseaux :: L'Actualités du jour sur les oiseaux-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit