AccueilActualitésFAQRechercherS'enregistrerConnexion


https://lh3.googleusercontent.com/-Y8QwLQQ_mTc/Tm9iMqQ10wI/AAAAAAAAEk4/oOsk8iNy2Rs/s912/buck%252520vole%2525202.jpg



Partagez | 
 

 ... Grand Corbeau (Identification) ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apo
Kipik
avatar


MessageSujet: ... Grand Corbeau (Identification) ...   1/2/2012, 01:03

Grand Corbeau – Corvus Corax




Annexe II : espèce strictement protégée.

Distribution
: Europe. Maghreb, grande partie de l’Asie et Amérique de Nord.

Habitat : montagne et bordure des côtes rocheuses.

Longueur : 51 à 63 cm.

Envergure : 117 à 131 cm.

Longévité : plus de 30 ans.

Maturité sexuelle : 2 ans.

Reproduction :
4 à 6 œufs ; ponte entre fin février et mi-mars. Nid dans une paroi rocheuse (parfois dans les arbres), fait de branches et de branchettes scellées par la terre et de la mousse, et garni de laine de mouton, de poils, d’herbes sèches.

Alimentation : très éclectique, à tendance charognarde.

Caractéristiques : poussins presque sans duvet ; énorme bec ; croissance lente (près de 6 semaines au nid). Couples uni pour la vie.
Adultes sédentaires ; les jeunes vagabondent à partir de septembre, toute l’année suivant leur naissance. En montagne, descend l’hiver dans les vallées.

Au XIX et au XX siècle, la destruction systématique du Grand Corbeau, accusé de nombreux méfaits – par les éleveurs principalement – par les éleveurs principalement -, a provoqué une raréfaction inquiétante. L’emploi de la strychnine n’était pas étranger à ce processus. La reconquête du territoire français par cet oiseau, limitée aux zones rocheuses, a débuté dans les années 1950 (après la dernière Guerre mondiale) ; actuellement, à une peuplement continu des Pyrénées aux Vosges en passant par le Jura, s’ajoute une présence dans la moitié sud du Massif central, en Provence, dans les Alpes et en corses, plus un isolat breton qui a repris de la vigueur. Il n’a cependant pas encore reconquis les forêts de plaine d’Europe occidentale.
On peut voir ce grand oiseau du bord de la mer jusqu’aux hautes altitudes, ce qui prouve son adaptabilité biologique. Il fréquente volontiers les décharges et pille les nids accessibles ; il peut tuer des animaux blessés ou malades (de faible taille) et peut parasiter d’autres oiseaux.

Il houspille souvent les grands rapaces. Excellent voilier et planeur, il est capable d’acrobaties aériennes surprenantes.

Les soins.

Lorsqu’on connaît la puissance du bec de la Corneille Noire, modèle réduit du Grand Corbeau, on ne peut que se méfier du bec de ce dernier, aussi puissant qu’un bec de vautour. Si l’on doit le manipuler un tel oiseau, il faut d’abord le saisir derrière la tête et ensuite immobiliser ailes et pattes. Le brochage d’une aile ou d’une patte est possible chez ce gros corvidé, mais son bec lui permet d’arracher n’importe quel pansement. Le Grand Corbeau est difficile à soigner, mais facile à nourrir étant donné la variété de son régime alimentaire.


La finalité des soins aux animaux sauvages n’est pas de s’approprier ces derniers, mais bien de les restituer à la nature dans les meilleures conditions possibles et au plus vite.

On ne doit pas recueillir un individu en difficulté pour le plaisir que cela peut procurer, mais dans l’intérêt de celui-ci et de la nature au sens large.

_________________
.7 Milliards de perpendiculaires et 264 espèces de singes.
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent
Revenir en haut Aller en bas
http://perpendiculaire.bestforumlive.com
 
... Grand Corbeau (Identification) ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Corbeau et corneilles
» Grand Corbeau au travail
» Grand corbeau
» Grand corbeau
» Attaque d'un pigeon par corneille ou grand corbeau ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perpendiculaire :: Les Oiseaux :: Les Corvidés :: Les Corvidés-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit